Physique
Précédent
Suivant
Image d'un objet étendu ; grandissement linéaire

Plaçons-nous dans l'hypothèse où, l' objet étant à distance finie par rapport à la lame à faces planes et parallèles, tous les points qui le composent satisfont aux conditions de stigmatisme approché; dans ces conditions on sait que l' image fournie par la lame est une image nette.

Rappelons-nous par ailleurs l'étude qui vient d'être faite au paragraphe précédent ; celle-ci nous a permis d'une part de préciser la nature de l'image au regard de celle de l'objet, d'autre part d'établir au travers de la relation (3) que pour une lame donnée ( et fixés) baignant dans un milieu la distance qui sépare image et objet est indépendante de la position de l'objet par rapport à la lame; en d'autres termes, image et objet ont même grandeur; qui plus est, le grandissement linéaire de la lame est égal à +1 , compte-tenu du caractère algébrique de la relation (3).

En conclusion:

  • L'image d'un objet étendu à travers une lame à faces planes et parallèles est toujours de nature différente de celle de l'objet.

  • La position de l'image se déduit de celle de l'objet par une translation perpendiculaire à celle de la lame, effectuée dans le sens de la lumière si n2 > n1 et égale à :

  • Le grandissement linéaire de la lame est égal à +1.

Observer

L'animation vidéo suivante montre l'image d'un objet au travers d'une lame à faces planes et parallèles :

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)