Physique
Suivant
Principales aberrations

Les aberrations rencontrées sont de deux types :

aberration d'ordre géométrique

Cette aberration apparaît en lumière monochromatique.

Un objet ponctuel situé ou au voisinage immédiat de l'axe optique d'un système envoie un faisceau lumineux ouvert sur ce système optique et comme les dioptres sphériques présents en général dans ce système ne sont pas stigmatiques, le faisceau émergent ne passera pas par un point mais s'appuiera sur une caustique: c'est l'aberration de sphéricité.

Si l'objet est étendu un point situé hors de l'axe du système envoie un faisceau lumineux qui présentera après traversée du système deux focales: c'est le défaut d'astigmatisme. Le plan dans lequel se forme l'image ne peut plus être confondu avec le plan tangent normal à l'axe : c'est le défaut de courbure de champ. De plus le grandissement n'est pas constant pour deux plans conjugués déterminés, ce qui provoque une distorsion.

Ces différents défauts constituent les aberrations géométriques.

aberration d'ordre physique

Ce type d'aberration est lié au caractère ondulatoire de la lumière et à sa dispersion qui provient de la variation de l'indice avec la longueur d'onde: c'est l'aberration chromatique.

Un autre effet, également lié au caractère ondulatoire de la lumière, intervient : c'est la diffraction qui d'un objet ponctuel ne permet d'obtenir qu'une tache entourée d'anneaux.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)