Physique
Précédent
Suivant
Aberration comatique

Nous supposerons que la lumière est monochromatique et nous utiliserons des rayons non paraxiaux. Si l'on suppose que l'on a pu corriger les aberrations de sphéricité (grâce notamment à l'utilisation d'au moins deux lentilles, comme pour la correction du défaut de chromatisme) et si l'on observe l'image d'un point objet voisin de l'axe, un autre défaut subsiste.

Si l'on se place dans le plan de l'image paraxiale la tache obtenue est symétrique par rapport à la droite d'intersection entre le plan méridien du point objet (c'est-à-dire le plan qui contient le point et l'axe optique de la lentille) et le plan de l'image paraxiale. Cette tache présente alors la forme d'une aigrette ou queue de comète, c'est pourquoi on nomme cette aberration : aberration comatique ou coma.

Simuler

L'aberration comatique est illustrée dans l'animation suivante :

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)