Physique
Précédent
Suivant
Onde Pseudo-Stationnaire

L' unité entre phénomènes de vibrations et propagations est illustrée par l'animation suivante, qui montre que la superposition de solutions de type propagation (ondes harmoniques progressive et régressive d'amplitudes différentes) peut également s'interpréter comme superposition d'un phénomène de type propagation et d'un phénomène de type vibration (impliquant un certain taux d'onde stationnaire).

En particulier, la vibration résultante s'inscrit à l'intérieur d'une enveloppe périodique (de période ), si l'on note λ la longueur d'onde de ce phénomène "pseudo-stationnaire".

Dans la mesure où les fonctions harmoniques constituent une base de représentation de phénomènes périodiques ou non (Séries ou Transformées de Fourier), ce cas particulier des ondes harmoniques permet de généraliser ce résultat : une superposition de phénomènes de propagation (par ondes progressives et régressives) représentée sur la base des fonctions harmoniques pourra représenter aussi bien des phénomènes de vibration que de propagation.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)