Cycle trigénétique d'un ascomycète

Chez les ascomycètes, comme la pézize par exemple, la génération gamétophytique est représentée par un mycélium primaire haploïde. La plasmogamie donne naissance à une structure très particulière, un mycélium myctohaploïde qui représente la première génération sporophytique. De cette première génération sporophytique est issue la seconde génération sporophytique constituée d'un mycélium dicaryotique.

Au niveau des sporocystes ou asques, a lieu la fusion des noyaux ou caryogamie suivie d'une méiose et d'une mitose complémentaire pour engendrer huit spores méïotiques endogènes, les ascospores. Chaque ascospore sera à l'origine d'un mycélium primaire haploïde.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)