Métabolisme de la cellule chlorophyllienne
Les Trioses-phosphates

Il sont au centre des chaînes de dégradation et de synthèses métaboliques.

Fig. 01 : Métabolisme carboné dans la cellule chlorophyllienne (hyaloplasme et mitochondries) à partir des trioses fabriqués dans le chloroplaste.
Fig. 01 : Métabolisme carboné dans la cellule chlorophyllienne (hyaloplasme et mitochondries) à partir des trioses fabriqués dans le chloroplaste.

Pour le détail on se reportera au sous chapitre "Métabolisme" de ce même chapitre ou au module "Biochimie" de l'UEL.

La synthèse de saccharose

Elle se réalise essentiellement dans le hyaloplasme.

Fig. 02 : le saccharose
Fig. 02 : le saccharose

Le saccharose, à droite, est un diholoside formé de glucose (en haut à gauche) et de fructose (en bas à gauche). La liaison intervient entre le C1 du glucose (fonction aldéhyde) et le C2 du fructose (fonction cétone). La molécule de saccharose n'est donc pas réductrice.

ou

L'UTP doit être régénéré, et c'est là qu'intervient l'ATP :

Fig. 03 : Synthèse du saccharose.

G1P : Glucose 1 Phosphate ; UTP : Uridine TriPhosphate ; UDP : Uridine DiPhosphate ; F : Fructose ; UDP-G : Uridine DiPhosphate-Glucose ; F6P : Fructose 6 Phosphate ; ATP : Adénosine TriPhosphate ; ADP : Adénosine DiPhosphate.

Le saccharose est une substance soluble. Il n'a pas de fonctions réductrices et c'est donc un sucre "neutre" (c'est à dire peu actif chimiquement).

Il est exportable vers les cellules voisines, et n'augmente pas ainsi la concentration locale en solutés.

Trioses-phosphates, plaque tournante du métabolisme de la cellule chlorophyllienne

En lumière faible, la production de trioses-P suffit à alimenter le hyaloplasme, afin de permettre le métabolisme cellulaire ordinaire via la glycolyse et la respiration.

En lumière forte, la photosynthèse est importante. Les trioses-P formés exportés permettent le fonctionnement cellulaire. Ils sont en excès et permettent aussi :

  • la mise en réserve d'amidon dans le chloroplaste.

  • la synthèse de saccharose dans le hyaloplasme, celui-ci pouvant être exporté vers les autres parties de la plante.

La nuit, les trioses-P ne sont plus fabriqués ; le schéma s'inverse.

L'amidon est hydrolysé et maintient ainsi une quantité de trioses-P suffisante pour la synthèse, l'exportation de saccharose et les différentes fonctions de la cellule (glycolyse, respiration).

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)