Synthèse d'amidon - Mise en évidence par le Lugol

On éclaire une plante verte (pélargonium) pendant 12 heures. Certaines feuilles sont partiellement recouvertes d'un cache de papier noir.

Les feuilles détachées de la plante seront décolorées par de l'éthanol bouillant, puis colorées par le lugol (colorant spécifique de l'amidon).

Fig. 01 : Mise en évidence, en travaux pratiques, de la synthèse d'amidon par les feuilles.

  • A gauche, sur un pied de pélargonium, une partie d'une feuille est masquée par du papier noir et est vivement éclairée.

  • Au centre, la feuille est décolorée par de l'éthanol bouillant, un réfrigérant permet d'éviter les vapeurs éthyliques (prévoir un récipient d'eau froide en cas d'ébullition exagérée et utiliser un système de chauffage électrique et non pas à gaz).

  • A droite, la feuille plongée dans une boîte de Pétri contenant du lugol, développe une coloration bleu-noir uniquement dans les parties éclairées ; elle a donc synthétisé de l'amidon.

Les feuilles se colorent en bleu-violet uniquement au niveau des régions vertes soumises à la lumière. A la lumière, le dégagement d' en présence de s'accompagne d'une synthèse de matière organique carbonée. Cette synthèse de matière organique s'effectue uniquement à la lumière et seulement dans les parties vertes du végétal.

On peut montrer, par d'autres expériences, que cette synthèse se réalise dans les chloroplastes.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)