Evolution et différenciation des plastes

Les plastes sont présents dans toutes les cellules végétales, mais leur morphologie et leur fonctionnement varient selon la différenciation des cellules.

Dans les cellules méristématiques indifférenciées, les plastes sont sous forme de proplastes. Ceux-ci contiennent leur information génétique et un système membranaire non différencié.

Ils peuvent évoluer selon l'organe qui les contient en chloroplastes spécialisés dans la photosynthèse, en amyloplastes spécialisés dans l'accumulation de réserves amylacées ou en chromoplastes contenant des pigments colorés.

Ces différenciations ne sont pas irréversibles et, selon les conditions du milieu, les plastes peuvent se dédifférencier et se redifférencier de manière différente.

Le cas le plus spectaculaire étant celui des chloroplastes de cellules chlorophylliennes placées à l'obscurité. Ils perdent leur système membranaire spécialisé, leurs caractéristiques biochimiques et leur fonction photosynthétique, afin de devenir des étioplastes. Ceux-ci seront capables de retrouver leur structure et leur fonction si les cellules sont à nouveau placées à la lumière.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)