Pro-embryon

Pendant que l'ovule se transforme en graine après avoir été fécondé, le zygote principal qu'il renferme se développe en embryon. Les séquences d'animation ci-dessous représentent les points marquants de cette embryogenèse.

Le découpage en séquences distinctes est arbitraire : le mécanisme d'embryogénèse est continu. Cette présentation n'est qu'une commodité ayant pour but de rendre le phénomène plus intelligible.

Constitution d'un pro-embryon :

Partant d'une cellule unique (le zygote), trois mitoses successives aboutissent à la constitution d'un pro-embryon octo-cellulaire. D'autres mitoses s'ajouteront pour que ce pro-embryon se constitue en embryon globulaire.

Séquence animée 1 _ Les deux premières mitoses.

  • La première mitose divise le zygote en cellule apicale (verte) et cellule basale (orange).

  • La seconde mitose donne quatre cellules filles: deux à partir de la cellule apicale, et deux à partir de la cellule basale.

Séquence animée 2 _ Un changement d'échelle.

Il ne s'agit que d'un simple "ajustement technique" destiné à changer d'échelle, en vue des animations suivantes :

Séquence animée 3 _ La troisième mitose.

Toujours par divisions périclines, le suspenseur forme un filament. Les divisions de l'ancienne cellule apicale, par contre, sont toujours du type "anticline".

Séquence animée 4 _ Deuxième "réajustement technique".

A partir de là, les transformations du suspenseur seront de deux sortes : les divisions périclines se poursuivent sans surprise aboutissant à la constitution d'un flilament cellulaire d'une dizaine de cellules ; puis, dans les dernières séquences de l'embryogenèse, l'embryon arrive à maturité avant d'entrer en dormance. Le suspenseur qui totalement rempli son rôle nourricier commence à être hydrolysé et finira par disparaître pratiquement.

Les animations suivantes n'en tiendront plus compte. Nous le supprimons dès cette séquence afin d'alléger les prochaines animations.

Toujours par souci de clarté, les noyaux ne seront plus figurés.

Séquence animée 5 _ L'embryon globulaire.

Quelques mitoses vont permettre à l'embryon d'atteindre le stade globulaire. La différenciation interne en zone périphérique (futur tissu de revêtement) et zone interne (future écorce) commence à apparaître.

Elle sera complétée rapidement (cf. séquence animée 6) par le procambium (futur cylindre central).

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)