Chimie
Précédent
Suivant
Modèle de composition vectorielle des moments dipolaires

Dans une molécule comportant plus de deux atomes, on utilise souvent un modèle simplifié de composition vectorielle des moments de liaisons.

Ainsi, dans le cas de du du dichlorobenzène, le moment dipolaire de la molécule est la résultante de la composition de deux moments de liaison (1,69 D) comme indiqué ci-dessous (cliquez pour en voir une version animée). On néglige dans ce modèle les effets des autres liaisons.

Pour la molécule de , on constate qu'en raison de sa géométrie linéaire et symétrique, les deux moments de liaison se compensent. Le moment dipolaire résultant est donc nul.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)