Chimie
Précédent
Suivant
Liaison π dans les complexes , exemple d'un ligand π–donneur Cl-

Prenons à présent l'exemple du ligand . Les ions portent 4 paires libres : l'une est située dans l'orbitale et les trois autres dans les orbitales . Lorsque le ligand est lié à un atome métallique dans un complexe octaèdrique, examinons le recouvrement des orbitales.

Nous admettrons en première approximation que l'orbitale est trop basse en énergie pour se combiner avec les orbitales du métal. Seules les orbitales du métal vont intervenir dans le diagramme d'orbitales qui va nous intéresser. Nous admettrons de plus que toutes ces orbitales sont situées plus bas en énergie que les orbitales du métal.

Comme dans le cas précédent (ligand purement -donneur), l'orbitale dirigée selon l'axe métal–ligand va pouvoir se combiner avec les orbitales de type du métal. La nouveauté va se situer au niveau des orbitales . De « spectatrices », elles vont passer au rôle d'« actrices », en se combinant avec les orbitales des ligands restantes. Il y a 6 orbitales des ligands dirigées vers le métal, il reste donc en tout 12 orbitales susceptibles d'interagir avec les orbitales du métal.

Nous avons schématisé sur la figure ci-dessous, une interaction de type liante entre une orbitale de type et une orbitale du ligand correctement orientée ; ainsi qu'une interaction de type liante entre une orbitale de type et une orbitale du ligand correctement orientée.

Il est maintenant possible de construire un diagramme simplifié des orbitales moléculaires pour le complexe octaédrique décrit ci-après sur la figure ci-dessous (les orbitales principalement localisées sur les ligands obtenues après les différentes combinaisons ont été omises par souci de clarté).

Conclusion

Si les orbitales restent anti-liantes comme dans le cas de  ; les orbitales du métal sont maintenant anti-liantes. Par rapport au cas précédent, ces dernières orbitales ont vu leur énergie augmenter, donc se rapprocher de celle des . Le valeur de a donc diminué. , comme tous les ligands -donneur et -donneur, est un ligand à champ faible.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)