Chimie
Précédent
Suivant
Introduction

Le modèle VSEPR (Valence Shell Electron Pairs Repulsion - en français : Répulsion des paires électroniques de la couche de valence), initié par Sidgwick et Powell puis développé par Gillespie en 1957, permet de déterminer de façon simple et intuitive la géométrie des molécules.

Basé sur l'inventaire des paires liantes et non liantes des atomes, il permet de prévoir l'orientation relative des liaisons, en faisant l'hypothèse que toutes les paires se repoussent mutuellement. Elles se localisent dans l'espace de façon à se placer aussi loin que possible les unes des autres. L'arrangement dans l'espace de ces paires est décrit par la figure de répulsion.

La forme de la figure de répulsion permet alors de déterminer l'arrangement des liaisons autour de chaque atome.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)