Chimie
Précédent
Suivant
Effet d'écran liant ou antiliant

Dans l'état fondamental de l'ion moléculaire , l'électron est décrit par l'orbitale moléculaire . Dans cette OM, l'interférence constructive entre les fonctions d'onde atomiques conduit à une accumulation du nuage électronique entre les deux noyaux. La forte densité électronique entre les atomes contribue alors à assurer la cohésion de la molécule en écrantant la répulsion entre les deux noyaux : la partie du nuage électronique située entre les noyaux exerce une attraction simultanée sur ces noyaux et s'oppose donc à leur répulsion mutuelle. On dit que cette orbitale est de nature liante.

A l'inverse, l'orbitale moléculaire , si elle décrivait l'électron, conduirait par l'effet d'interférence destructive à une densité du nuage électronique appauvrie entre les deux noyaux et donc à une amplification de la répulsion entre ces deux noyaux. Cet effet est qualifié d'antiliant et se traduit par une énergie orbitalaire supérieure à celle de l'OM .

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)