Chimie
Précédent
Suivant
Introduction
L'air, l'eau, la terre
L'air, l'eau, la terre

L'air, l'eau, la terre

La liaison chimique, qu'elle soit covalente ou ionique, assure la cohésion des atomes au sein des édifices moléculaires. L'assemblage de ces entités microscopiques pour former les différents états de la matière, relève de forces plus faibles qui ne modifient pas la structure intime de ces fragments.

Les "forces intermoléculaires" agissent comme des perturbations des molécules, sans changer fondamentalement les propriétés qui sont caractéristiques de leur nature chimique. Une estérification en phase liquide reproduit à notre échelle le fait qu'une molécule d'alcool et une molécule d'acide carboxylique mises en présence peuvent former une molécule d'ester et une molécule d'eau.

Les forces intermoléculaires sont de nature électrostatique. Elles proviennent de l'interaction entre les particules qui composent les molécules : noyaux chargés positivement et électrons de charge négative. En mécanique quantique, à partir des fonctions d'onde des fragments en interaction, on peut calculer les énergies d'interaction.

Pour mettre en évidence les différents types d'effets physiques conduisant à la cohésion des espèces chimiques, il est intéressant de pouvoir les analyser plus simplement dans le cadre d'un modèle électrostatique classique de charge ponctuelles. On utilise alors un développement multipolaire des interactions.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)