Physique
Précédent
Suivant
Convention d'écriture des symboles d'unités
  • Les symboles d'unités sont exprimés en caractères romains (droits) généralement en minuscules sauf si l'unité dérive d'un nom propre.

    Exemples :

    Exception : , lettre majuscule grecque : symbole de l'Ohm.

  • Les symboles d'unités sont invariables, ne prennent pas la marque du pluriel et se placent après la valeur numérique complète séparés de celle-ci par un espace.

    Exemples :

  • Dans le cas du produit de deux unités, on utilise le point de multiplication (à mi-hauteur); il peut être supprimé si aucune confusion n'est possible avec un autre symbole :

    Exemples :

    Pour l'unité du moment d'une force en newton-mètre : ou et non .

    Pour l'unité de la viscosité dynamique en pascal-seconde : ou .

  • Dans le cas du quotient de deux unités, on peut utiliser la barre horizontale, la barre oblique ou des puissances négatives :

    Exemples :

    Remarque : Ne pas introduire sur une même ligne plus d'une borne oblique et sont à déconseiller.

  • Dans une division décimale, le symbole de l'unité est placé à droite de la valeur numérique complète.

    Exemples : ; (degré d'angle) ; ou

  • Dans une division non décimale avec sous-multiples, le nom de l'unité ou le symbole s'intercale entre les valeurs numériques de ces sous-multiples, sans virgule :

    Exemples :

    ou

    ou

  • Ne pas utiliser un symbole d'unité, après un nombre écrit en lettres ou dans un texte.

    Exemples :

    Ecrire ou ou et non .

    La durée exprimée en et non la durée exprimée en .

  • Ne pas combiner les symboles et noms d'unités :

    Exemple : Ecrire ou et non ou .

  • Ne pas additionner un qualificatif abrégé au symbole de l'unité :

    Exemple : Ne pas écrire pour car le qualificatif se rapporte à la grandeur qu'est la tension.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)