Biologie
Précédent
Suivant
Mécanisme général de la transcription

La transcription assure la biosynthèse des ARN : celle des ARN messagers mais aussi la synthèse des ARN ribosomiques et des ARN de transfert, tous acteurs de la synthèse des protéines. Comme la synthèse de l'ADN, la transcription repose sur la complémentarité des bases nucléiques.

  • D'une manière générale, à un moment donné de la vie d'une cellule, la transcription concerne seulement certaines parties précises du génome en fonction des besoins selon l'environnement, la période du développement, etc...

    La transcription commence en un point précis de l'ADN, le site d'initiation, pour se terminer en un autre point, également précis, le site de terminaison : l'espace entre les deux constitue une unité de transcription.

  • Un seul brin d'ADN est transcrit, il sert de matrice pour la polymérisation des ribonucléotides. Il est lu de 3' en 5', l'ARN produit s'allonge de son extrémité 5' vers son extrémité 3'. Selon les conventions usuelles, pour une séquence codante (qui sera traduite en séquence peptidique), c'est le brin complémentaire du brin trancrit qui possède le code (brin codant) : le résultat est une molécule d'ARN dont l'orientation 5' - 3' correspond à l'orientation de la protéine.

    Cependant l'ensemble du produit de transcription ne correspond pas exactement à la partie codant la protéine : côté 5' (amont) une séquence guide ou "leader" permet la fixation du ribosome sur l'ARN messager pour assurer la traduction de celui-ci en polypeptide.

  • La transcription est assurée par une ARN polymérase qui polymérise des ribonucléotides en regard des désoxyribonucléotides de la matrice ADN simple brin (une dénaturation locale de la molécule d'ADN est nécessaire). L'ARN polymérase est capable d'effectuer elle-même le démarrage de la transcription sans nécessiter la présence d'une amorce oligopeptidique, à la différence de l'ADN polymérase.

  • De nombreux facteurs protéiques interviennent pour assurer l'initiation, l'élongation et la terminaison.

Les trois classes d'ARN : ARN ribosomiques, ARN de transfert et ARN messagers sont synthétisés selon ce mécanisme général de transcription. Cependant, il existe des différences entre procaryotes et eucaryotes dans les modalités précises de la transcription et de son contrôle. Elles sont donc présentées séparément.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)