Biologie
Précédent
Suivant
Transcription chez les procaryotes

Chez les procaryotes, dénués de noyau, la transcription se déroule au contact du cytoplasme et c'est la même ARN polymérase qui assure la synthèse des trois classes d'ARN (ARN ribosomiques, ARN de transfert et ARN messagers).

La transcription correcte d'une séquence d'ADN en une molécule d'ARN représentative d'une unité d'information, repose sur une détermination correcte du point de départ, le site d'initiation, et du point d'arrivée, le site de terminaison. Ce sont les séquences du promoteur, situé en amont du point de démarrage de la transcription, et celles du site de terminaison, en fin d'unité de transcription, qui contiennent les informations nécessaires à la détermination des deux extrémités de la portion d'ADN à transcrire.

La transcription d'un même fragment d'ADN peut débuter à plusieurs reprises en un court laps de temps. Ce fragment peut donc être transcrit en plusieurs molécules d'ARN qui, s'il s'agit d'une séquence codante, sont elles-mêmes traduites en polypeptides "dans la foulée" : on dit que, chez les procaryotes, la traduction est couplée à la transcription.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)