Modèle du mécanisme moléculaire contrôlant le positionnement pariétal
Comment est contrôlée la position des nouvelles parois à la mitose ?

Le positionnement de la nouvelle paroi, si lourd de conséquences pour le devenir de la plante est sous le contrôle du cytosquelette, microtubules et filaments d'actine notamment.

Dans la cellule en interphase, les microtubules (MT), sont uniformément et alétoirement répartis à la face interne du plasmalemme. Il semble y avoir des liens entre ces deux éléments (MT et plasmalemme) qui pour certains biologistes forment un ensemble unique.

Le noyau occupe une position quelconque dans la cellule. Des filaments d'actine (AC) le relient au plasmalemme.

En préalable à la division, les MT se réunissent suivant l'un des diamètres de la cellule (souvent le plus petit). Ils forment ici une bande préprophasique dont l'emplacement détermine l'endroit où le phragmoplaste construit la nouvelle paroi pecto-cellulosique.

Il ne reste plus aux filaments d'actine, par leur déplacement, qu'à entraîner le noyau pour le placer au centre de l'anneau formé par la bande préprophasique.

Au moment où ce noyau se divisera, les deux noyaux-fils se retrouveront chacun d'un côté de la paroi néoformée.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)