Principe

En milieu aqueux, le demi-couple associé au dioxygène est le moteur de corrosion :

est une fonction du (dans la pratique, le dioxygène passe par un état dissous)

Remarque

Le potentiel de ce couple dépend du puisque entre dans l'équilibre. Ainsi, à :

La molécule de dioxygène est susceptible d'oxyder de nombreux réducteurs (tels que leur potentiel d'équilibre redox est inférieur à 1,23 V), mais la réaction est souvent extrêmement lente à température ambiante.

Voici quelques métaux bien connus, pour lesquels les potentiels standard des couples en milieu acide sont donnés :

Exemple

On voit donc que :

  • L'or n'est pas attaqué par l'oxygène dans l'eau (c'est pour cela aussi que c'est un métal « noble »). Il faudrait un oxydant plus puissant.

  • Le cuivre, le fer, l'aluminium et le magnésium peuvent être corrodés. La différence entre ces métaux provient de la cinétique de corrosion. En particulier, les oxydes et/ou hydroxydes formés sont solides et forment une couche plus ou moins poreuse sur le métal. Si cette couche est adhérente et dense, elle est protectrice : on parle alors de passivation ; c'est le cas de l'aluminium et, dans une moindre mesure, du cuivre. Par contre, sur le fer, l'oxyde/hydroxyde est poreux et faiblement adhérent (c'est la rouille) : celui-ci n'empêche donc pas la corrosion.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)