Domaines

L'élucidation structurale nécessite la connaissance de la connectivité entre atomes dont le nombre et la nature sont obtenus grâce à la microanalyse et/ou la spectrométrie de masse. Comme nous l'avons vu dans l'introduction la spectroscopie moléculaire étudie les transitions entre les niveaux électroniques, les niveaux vibrationnels et les niveaux rotationnels.

La spectroscopie vibrationnelle explore donc les relations entre atomes liés, vibrant l'un vis-à-vis de l'autre et par rapport à l'ensemble des atomes voisins. C'est là, la richesse et la complexité (relative) de la spectroscopie d'absorption infrarouge : donner des informations suffisamment dépendantes des couples, ou groupe d'atomes en cours de vibration, pour y attacher un déterminisme utile à la découverte de fonctions, établir une dépendance plus fine de l'environnement proche de ces fonctions afin d'avancer dans l'écriture des structures.

Nous allons voir les raisons de ces performances, leurs limites et la méthodologie d'interprétation en résultant.

Le domaine Infra Rouge ou IR :
Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)