Cas des spins égaux à 1/2

Les conséquences des couplages hétéronucléaires les plus spectaculaires sur les spectres du proton sont observés en présence de fluor ( ) ou de phosphore ( ). Ces deux noyaux ont une abondance isotopique naturelle maximum (100%). Aussi, lorsque les deux noyaux et ou et sont présents dans une molécule, s'ils sont voisins, le couplage est systématiquement observé. Lorsque la géométrie et la distance s'y prêtent, on observera les couplages et , comme d'ailleurs le couplage , lorsque les deux noyaux et sont voisins.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)