Chimie
Précédent
Suivant
Formules covalente et ionique

Une manière d'améliorer la méthode de Heitler et London consiste à superposer à la configuration covalente des configurations "ioniques" dans lesquelles on fait passer un électron d'une orbitale atomique à une autre.

Ainsi pour , on considère non seulement la configuration covalente décrivant la forme mésomère covalente mais aussi les configurations et dans lesquelles les deux électrons sont sur le même atome et décrivant les formes mésomères ioniques et respectivement. La fonction d'onde de l'état fondamental s'écrit alors, compte tenu de la symétrie du problème :

Les deux coefficients sont des paramètres variationnels.

Un schéma de type Lewis correspondant à cette fonction d'onde est alors le schéma de résonance :

En utilisant cette méthode, on obtient un meilleur accord avec l'expérience que dans le cas de la seule configuration covalente de Heitler et London.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)