Chimie
Précédent
Suivant
Répulsion électrostatique effective

Deux molécules à couches complètes en interaction sont formées d'un ensemble de noyaux de charges positives entourés par les nuages électroniques de charge négative. Il y a attraction entre le nuage électronique d'une molécule et les noyaux de l'autre molécule. Mais les noyaux des deux molécules se repoussent, tout comme les nuages électroniques.

Le bilan global de ces interactions électrostatiques est répulsif à courte portée. Il rend les espaces moléculaires impénétrables.

Cette répulsion est difficile à modéliser indépendamment des interactions vues précédemment. On utilise souvent des formes empiriques pour définir l'énergie potentielle de répulsion effective entre les fragments.

      ou      

, , et sont des constantes empiriques. est de l'ordre de quelques dizaines de picomètres. est un entier entre 9 et 16, souvent pris égal à 12.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)