Chimie
Précédent
Suivant
La formule de London

L'expression de London permet de modéliser l'énergie de dispersion pour deux molécules identiques. Elle prend la forme suivante :

Dans cette expression, est la polarisabilité des molécules. L'énergie caractéristique est souvent prise égale à l'énergie de première ionisation.

Le phénomène de dispersion apparait aussi pour des fragments polaires. Dans ce cas, il se rajoute aux effets électrostatiques.

On donne ci-dessous les énergies de Keesom, Debye et London en J/mole pour quelques espèces à température ambiante.

Keesom

0

0

2130

12040

Debye

0

0

560

1220

London

550

1500

3570

4190

Dans les molécules très polaires comme , les forces dipolaires de Keesom sont prépondérantes. Dans les molécules non polaires comme ainsi que dans les gaz rares, c'est la dispersion seule qui assure la cohésion des molécules.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)