Exemples et cas particuliers
  1. Soient les polynômes et . On a l'égalité bien connue .

    On peut donc dire que le polynôme est un multiple du polynôme ou que le polynôme divise le polynôme

  2. Tout polynôme divise le polynôme nul ( ) ; par contre le seul multiple du polynôme nul est le polynôme nul.

    On en déduit immédiatement que l'ensemble des multiples d'un polynôme contient toujours le polynôme nul (et donc, entre autres, n'est jamais vide).

  3. Soit un polynôme non nul. Alors, quel que soit le scalaire non nul , le polynôme constant et le polynôme sont des diviseurs de .

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)