Physique
Précédent
Suivant
Composition des mouvements pour un point

La cinématique des changements d'espace-temps (ou des changements de référentiels) a pour objet de relier les grandeurs de position, vitesse et accélération mesurées dans deux référentiels et par exemple, de déduire de la trajectoire d'un mobile dans un référentiel celle qu'il suit dans un autre.

Nous considérons ici deux observateurs dont les espaces-temps et sont donnés. Le but est de déterminer les relations entre ces deux espaces-temps.

On admet que les deux observateurs ont la notion de simultanéité d'un instant de et de .

Ce principe de simultanéité suppose que la transmission de signaux entre les deux observateurs est instantanée, donc suppose la possibilité d'une vitesse infinie. Cette hypothèse n'est pas maintenue en Théorie de la Relativité Restreinte.

On considère en cinématique classique que les horloges sont synchronisées dans tous les référentiels, donc la mesure du temps est un invariant.

De même une longueur ou "distance instantanée" est invariante par changement de référentiel : si et sont deux point matériels séparés de la distance d dans le référentiel , la distance instantanée est invariante dans un autre repère , au même instant.

Remarque

Dans tout calcul de vitesse (ce qui se traduit par " dans toute dérivation vectorielle"), il est impératif de distinguer soigneusement les points (ou vecteurs) des divers espaces même s'ils coïncident à l'instant .

Position d'un point par rapport à deux référentiels [Ra] et [R]
Déplacements d'un point par rapport à deux référentiels
Passage d'un référentiel à l'autre
Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)