Dosage d'oxydoréduction

Au même titre que les réactions acido-basiques ou que les réactions de précipitation, les réactions d'oxydo-réduction sont exploitées pour divers dosages.

Pour pouvoir utiliser une réaction pour un dosage, il faut :

  • que la réaction soit totale

  • qu'elle soit très rapide.

Les couleurs différentes des réactifs et produits de réaction sont fréquemment mises à profit pour déterminer visuellement le point d'équivalence dans les techniques d'analyse volumétrique les plus courantes comme :

  • la manganimétrie : couple \(\textrm{MnO}_4^- (violet) / \textrm{Mn}^{2+} (incolore)\)

  • et l'iodométrie : couple \(\textrm I^-_3(brun)/\textrm I^-(incolore) \) associé au couple \(\textrm S_4\textrm O_6^{2-} / \textrm S_2\textrm O_3^{2-}\).

On utilise plus rarement des indicateurs colorés dont la couleur dépend du potentiel de le solution.

Enfin, la méthode potentiométrique est la plus universelle. Une présentation détaillée des dosages d'oxydo-réduction figure au chapitre "dosages" de ce module.