Biologie
Précédent
Suivant
La contre-épreuve : les conséquences de la dépollution

L'interprétation sélectionniste proposée a pu être mise à l'épreuve de façon inattendue depuis les années 1950. En effet, si les hypothèses sont correctes on doit s'attendre à ce qu'un changement d'environnement éliminant la pollution favorise à nouveau les formes claires.

Dans les années 1950, la Grande Bretagne adopta une législation anti-pollution (the Clean Air Acts) qui eut pour effet de réduire les émission de suie et de SO2. Dans la période qui suivit on observera effectivement une diminution de la fréquence de la forme mélanique, qui se poursuit depuis lors. La figure 8 ou l'animation présente les observations effectuées dans la banlieue de Liverpool, à Wirral.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)