Principe du diagramme

La réaction de formation de l'oxyde correspond à une oxydation par le dioxygène. (appelée combustion). L'enthalpie libre de formation des oxydes dépend de l'enthalpie et de l'entropie de formation de l'oxyde ( ). Elle est fonction de la stabilité de l'oxyde formé. Normalement, est exprimée en kilojoules par mole d'oxyde formé. Mais, pour comparer les oxydes entre eux, alors qu'ils ont des stœchiométries en oxygène différentes, on écrira systématiquement les réactions entre élément et dioxygène pour une mole de dioxygène :

Sachant que les valeurs de et de varient peu avec la température, Ellingham a proposé d'étudier la variation de en supposant ces deux termes constants.

Les diagrammes d'Ellingham consistent à représenter les variations de l'enthalpie libre standard de la réaction de formation de l'oxyde en fonction de la température. C'est une construction fondamentale pour l'étude des réactions de réduction des minerais (élaboration des métaux) ainsi que dans l'étude des réactions d'oxydo-réduction entre un métal et un oxyde métallique (corrosion sèche des métaux). Si on considère et constants avec la température, l'enthalpie libre standard suit une fonction affine.

D'une manière générale : et : les courbes sont placées sous l'axe des abscisses et leur pente est positive.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)