Aromatiques ortho disubstitués, X, X

Il est difficile de trouver ce genre de spectre car les deux types d'hydrogènes subissent globalement un même effet.

Pour le proton on a l'effet ortho de X et l'effet méta de X, pour le proton on a l'effet para de X et l'effet méta de X... et comme l'effet ortho et l'effet para sont souvent similaires, on n'obtient pas une séparation des signaux permettant de voir nettement les deux doublets dédoublés. Cet exemple est donc rare...

En règle générale, on observera soit un spectre complexe du type AA'BB' (second ordre...), soit plus simplement un singulet correspondant à une pseudoisochronie des protons (pyrocatéchol par exemple)...

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)