Aromatiques para disubstitués X, Y

Les deux substituants étant différents, on a deux types de protons isochrones qui donneront deux signaux distincts. Dans le cas présent, le déblindage est tel que l'on observe parfaitement deux doublets bien distincts. Le plus souvent, on obtient un système AB, c'est-à-dire deux doublets présentant une altération de l'intensité des raies externes.

En fait il y a des petites raies complémentaires (aux pieds des grands pics) : on a un système AA'XX' ; il y a bien deux protons isochrones de type A et deux protons de type X, mais les couplages qui les associent différent avec un 3J ortho entre A et X et un 5J très faible (absent) entre ce même A et l'autre X nommé X'.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)