Mathématiques
Précédent
Suivant
Développements limités et développements en série entière, quelles sont les différences ?

Reprenons les définitions : on considère une fonction définie sur un intervalle centré en 0.

Définition

On dit que admet un développement limité à l'ordre au voisinage de 0 s'il existe un polynôme de degré inférieur ou égal à , , et une fonction définie au voisinage de 0, vérifiant , tels que .

Définition

On dit qu'une fonction est développable en série entière sur l'intervalle s'il existe une série entière telle qu'on ait : .

Les différences sont fondamentales : dans la définition du développement limité il y a limité et voisinage. Le développement limité est une propriété locale.

En revanche, dans la définition du développement en série entière, la propriété est réalisée sur tout un intervalle. Le développement en série entière est une propriété globale.

Une fonction qui est développable en série entière dans un intervalle est de classe sur et admet donc, pour tout entier , un développement limité à l'ordre au voisinage de 0. La réciproque est fausse comme le montre l'exemple de la fonction vue plus haut, définie par : , qui admet un développement limité au voisinage de 0 à tout ordre, mais n'est pas développable en série entière. Pour conclure il s'agit de deux propriétés complètement différentes, le seul point commun est l'égalité des coefficients . Cela conduit parfois à une confusion, qu'il faut éviter !!

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)