Physique
Précédent
Suivant
Pupille d'entrée et de sortie

Comme le faisceau utile est le faisceau de plus grande étendue passant à l'intérieur de tous les diaphragmes pouvant limiter ce faisceau il existe en particulier un diaphragme appelé diaphragme d'ouverture qui limite au maximum le faisceau.

Pour déterminer ces diaphragmes nous utiliserons des diaphragmes fictifs que nous appellerons pupilles de telle sorte qu'à chaque diaphragme nous fassions correspondre une pupille objet qui sera l'image de donnée dans l'espace objet par la partie du système qui est située en avant de . Nous ferons de même correspondre à chaque diaphragme une pupille image qui est dans l'espace image l'image de donnée par la partie du système optique située en arrière de . Les pupilles objet et image seront donc conjuguées à travers le système centré.

La pupille objet qui est vue depuis sous le plus petit angle est la pupille d'entrée : elle correspond au diaphragme d'ouverture . La pupille objet ne laisse passer à travers le système que les rayons intérieurs à : en effet à l'intérieur du système, les rayons extérieurs à seront arrêtés par le diaphragme .

De même à chaque diaphragme correspondra dans l'espace image du système une pupille image : qui est l'image de dans l'espace image est appelée pupille de sortie ; elle est conjuguée de à travers tout le système centré.

Les rayons des pupilles d'entrée et de sortie d'un système centré sont vus respectivement des points objetet image sous les angles et qui définissent le faisceau utile dans les espaces objet et image (si l'un des points objet ou image est à l'infini ou les deux, la pupille est celle dont le rayon est le plus petit).

Le diaphragme d'ouverture peut être confondu avec l'une des pupilles : en particulier lorsque la pupille de l'oeil est pupille de sortie, alors le diaphragme d'ouverture est confondu avec la pupille de l'oeil.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)