Biologie
Précédent
Suivant
Formation d'asques à spores ordonnées
Explication

La microconidie fusionne avec la structure réceptrice ciliée de l'ascogone, son noyau se déplace à l'intérieur de cette structure jusqu'à une cellule uninucléée de l'ascogone. Il y a alors formation d'une cellule binucléée qui subira un certain nombre de divisions sous cette forme avant que les noyaux ne fusionnent.

Les cellules diploïdes subissent immédiatement la méiose. Il s'agit d'une méiose qui présente la particularité d'avoir la même orientation des fuseaux des deux divisions successives, sans chevauchement, les quatre cellules haploïdes formées sont donc alignées. Il y a ensuite une mitose synchrone des quatre cellules, toujours avec la même orientation des fuseaux et toujours sans chevauchement : 8 cellules haploïdes sont ainsi formées, équivalentes deux à deux et chacune est à l'origine d'une spore. Ces 8 spores alignées sont entourées par une même enveloppe : l'ensemble constitue un asque.

Toutes les cellules diploïdes qui s'étaient formées dans l'ascogone subissent la même série de divisions, et, en parallèle, la paroi de l'ascogone s'est épaissie et a pris une pigmentation foncée : il est devenu un périthèce.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)