Introduction

Les carbones asymétriques sont à l'origine de la diversité des oses. Une bonne compréhension de cette diversité nécessite de comparer les Configurations absolues  des centres de chiralité. Différentes nomenclatures permettent cette comparaison.La Nomenclature R/S est surtout employée par les chimistes organiciens. Elle est très précise mais reste peu parlante dès que le nombre de carbones asymétriques augmente. Les biochimistes utilisent plutôt les principes de Filiation et série de Fischer, ainsi qu'une nomenclature fondée sur la Configuration relative des oses, qui permet de classer les molécules par Cas d'isomérie.Enfin, deux Tableaux récapitulatifs  permettent de saisir, dans son ensemble, la diversité des D-aldoses et des D-cétoses

Objectifs : Savoir reconnaître un ose d'après sa configuration relative; savoir comparer les oses et les classer par "cas d'isomérie".

Pré-requis : Notions générales de stéréochimie (chiralité, configuration absolue, isomérie optique...).

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)