Capacités calorifiques

Les capacités calorifiques ont été définies au paragraphe précédent comme les dérivées partielles des grandeurs d'état et par rapport à la température :

 , 

Le but de ce chapître est de clarifier ces notions de capacités calorifiques et en particulier de préciser le vocabulaire utilisé. Ces notions peuvent être mal comprises car le symbole employé est toujours le même ( ou ) quel que soit le type de capacité calorifique....

Capacité calorifique d'un système :
Capacité calorifique molaire :
Capacité calorifique massique :
Remarque

La capacité calorifique d'un système en J. K-1 correspond à celle du contenu du système c'est à dire qu'elle correspond au contenu et au contenant du système. En particulier, dans le cas d'un calorimètre, la capacité calorifique du calorimètre est la capacité calorifique des liquides contenus dans le calorimètre et celle de l'enceinte calorimétrique elle-même. Cette dernière est parfois exprimée comme la masse d'eau ayant la même capacité calorifique que le calorimètre c'est la valeur en eau du calorimètre.

La capacité calorifique d'un calorimètre est en général assez faible de l'ordre de quelques dizaines de Joules. C'est une grandeur expérimentale que l'on détermine à partir de mesures et de calculs du type de ceux décrits au paragraphe "Exemples de calculs calorimétriques, Calcul de la température finale d'un système lors du mélange de 2 liquides miscibles".

La valeur en eau d'un calorimètre correspond à la masse d'eau ayant la même capacité calorifique que le calorimétre vide. Ainsi, un calorimètre ayant une capacité calorifique de 80 J K-1 aura une valeur en eau de 19,1 g .

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)