Chimie
Précédent
Suivant
Coordinence 4

La coordinence 4 regroupe deux géométries différentes : le tétraèdre et la géométrie plan-carrée (figure ci-dessous).

Figure 2. Les deux principales géométries en coordinence 4

Les géométries tétraédriques sont celles prédites par la théorie de la V.S.E.P.R. (de la même façon que la V.S.E.P.R. prédit la forme tétraédrique du méthane en chimie organique). Elles sont favorisées par :

  • de gros ligands , , ,

  • des métaux qui ont une configuration de type gaz rare tel ou ,

  • les métaux qui présentent des énergies de stabilisation du champ cristallin (ESCC) faibles tels que .

Comme avec les carbones asymétriques, les complexes tétraédriques peuvent présenter une activité optique si les 4 substituants sont différents (figure ci-dessous).

Les géométries plan carrées sont en général associées à une configuration électronique  : , , , .

Les complexes plans carrés qui sont entourés de deux types de ligands (formule ) peuvent présenter des isoméries cis-trans (figure ci-dessous).

Les deux isomères de MA2B2

Les complexes plans carrés qui sont entourés de deux types de ligands (formule ) peuvent présenter des isoméries cis-trans (figure ci-dessous).

Isomère Trans : trans-PtII(NH3)2Cl2

Isomère Cis : cis-PtII(NH3)2Cl2

Ces deux isomères ont des propriétés chimiques différentes.

Ainsi le présente une activité anti-cancéreuse que ne présente pas l'isomère trans. On pense que, dans le cas de l'isomère cis, le platine se fixe sur l'ADN, les ligands chlorures étant d'abord remplacés par des molécules d'eau, puis par une base de l'ADN comme la guanine.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)