Chimie
Précédent
Suivant
Composition des moments de liaisons

Pour calculer le moment dipolaire d'une molécule polyatomique, on considère qu'il résulte de la somme vectorielle de moments caractéristiques de chaque liaison.

Ainsi, dans le cas de l'eau, la valeur expérimentale du moment dipolaire est de 1,85 D. Si on pose qu'il résulte de la somme de deux moments de liaison , un calcul simple permet alors de déterminer que les moments des liaisons valent 1,51 D.

En faisant l'approximation que les moments de liaison sont des quantités caractéristiques des différents types de liaisons, peu affectées par l'environnement moléculaire, on peut alors calculer les moments moléculaires à partir de moments standards de liaison.

La valeur standard du moment dipolaire d'une liaison est de 1,69 D. Dans le cas du dichlorobenzène (meta) illustré ci-contre, le moment moléculaire est alors la somme des moments des deux liaisons (on considère que le cycle benzénique ne contribue pas au moment dipolaire).

Cette approximation permet d'estimer les moments dipolaires sans avoir à les mesurer. Elle nécessite cependant de connaître la géométrie moléculaire.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)