Mathématiques
Précédent
Suivant
Exemples
Exemple : Exemple 1

Soit l'application de dans définie pour tout par :

Première étape : il y a des termes « carrés » ( et ).

On choisit et on ordonne comme un polynôme en .

Cela donne : .

Deuxième étape : on utilise l'identité .

On obtient :

et par conséquent : .

Troisième étape : on recommence pour la forme quadratique telle que .

Il y a des termes carrés, on choisit par exemple et cela donne :

Donc .

La forme quadratique est donc de rang 3 (elle est par conséquent non dégénérée).

Cela permet de déterminer une base -orthogonale . En effet la matrice de passage de la base canonique à la base est :

.

Donc ; ; .

Si sont les coordonnées d'un vecteur dans la base , alors on a .

Remarque

Au niveau de la première étape on aurait pu choisir au lieu de . Cela aurait donné comme résultat : .

Ce calcul illustre le fait qu'il n'y a pas unicité. Remarquons qu'il y a trois formes linéaires affectées d'un coefficient non nul. Cela est normal puisque le nombre de formes est égal au rang de la forme quadratique considérée. Donc ici, toutes les décompositions de q en carrés feront intervenir 3 formes linéaires.

Exemple : Exemple 2

Soit l'application de dans définie pour tout par : . C'est une forme quadratique.

Remarque

En appliquant l'identité , successivement à et à , il vient :

L'expression trouvée est une combinaison linéaire de carrés de formes linéaires mais elles ne sont pas indépendantes.

En effet soient les formes linéaires

Alors , et donc .

Les formes linéaires ne sont donc pas linéairement indépendantes.

Il était clair, à priori, que cette décomposition ne pouvait pas convenir car elle faisait intervenir quatre formes linéaires ; or , forme quadratique sur , est de rang inférieur ou égal à 3.

Exemple

On va utiliser la méthode de Gauss.

Première étape : il n'y a pas de termes « carrés ». On choisit donc un terme rectangle par exemple . On écrit et on transforme cette expression de la façon suivante : .

Deuxième étape : on applique l'identité . Il vient alors : .

C'est terminé ; le rang de est 2 et cela permet d'obtenir une base orthogonale dans laquelle la matrice associée à est .

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)