Spectroscopie R.M.N.

La spectroscopie RMN consiste en l'observation de transitions entre des niveaux d'énergie. La RMN doit permettre de suivre les transitions entre les deux niveaux magnétiques m = +1/2 et m = -1/2. Voyons comment provoquer la transition ?

Nous avons vu que les propriétés magnétiques des noyaux résultent de la rotation de leurs charges électriques. Lorsque ces noyaux sont soumis à une induction Bo, leurs moments magnétiques de spins vont s'aligner dans le sens de l'induction Bo ou en opposition à cette induction Bo. Etant soumis à une rotation sur eux-mêmes (spin), les moments magnétiques de spins des noyaux ne s'alignent pas exactement sur Bo, mais entament autour de la direction de Bo un mouvement de précession (ou de rotation) analogue à celui d'un gyroscope ou d'une toupie.

La vitesse de précession est : vitesse angulaire.

Mouvement de précession correspondant au cas m = -1/2.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)