Déplacement chimique

Pour définir la position du signal d'un proton par rapport à une autre espèce chimique, on utilise la relation dite du .

Elle peut être définie de deux façons, selon que l'on considère un appareil à radiofréquence constante ou un appareil à champ B constant.

Considérons la résonance d'un Composé-H et celle du composé de référence, le TMS. Comme nous l'avons indiqué, le TMS composé silylé va résonner pour un champs émis par l'aimant BTMS plus fort que le champ nécessaire à la résonance du Composé-H BH.

Pour un appareil à fréquence constante, delta ( ) est égal au champ créé par l'écran pour le TMS, , moins le champ créé par l'écran pour le proton du composé étudié , divisé par le champ Bo de l'appareil nécessaire pour observer la résonance d'un proton isolé.

Pour un appareil à champ B constant, delta ( ) est égal à la fréquence de résonance du proton du composé étudié, , moins la fréquence de résonance du TMS, , divisé par la fréquence de l'appareil nécessaire pour observer la résonance d'un proton isolé.

La valeur delta ( ) est une grandeur sans dimensions.

La différence est extrêmement petite par rapport à la valeur de Bo...

La différence est extrêmement petite par rapport à la valeur de . Cette différence correspond à quelques millionièmes de la valeur Bo, de même, correspond à quelques millionièmes de la valeur ; c'est pourquoi on exprime delta ( ) en parties par million ou ppm.

Delta ( ) n'est pas affecté par le type d'appareil utilisé(valeur de B0). Le choix du TMS comme référence et la définition du déplacement chimique ont pour conséquence que, pour la plupart des composés organiques, la valeur du déplacement chimique est positive.

Les pics correspondants aux signaux apparaissent sur une échelle graduée, par convention, de la droite vers la gauche.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)