Équilibre hétérogène : cas n° 1

Dans le cas d'une seule transformation hétérogène se produisant dans un système, la méthode générale s'applique comme dans le cas d'un équilibre homogène. La différence essentielle réside toutefois dans le fait que l'activité des corps purs sous la forme de phases condensées sera invariante et égale à l'unité, cela quel que soit l'avancement de la transformation c'est à dire indépendamment de la quantité de matière de ce composé.

La conséquence de cette observation est que l'on pourra observer pour des réactions hétérogènes des taux de conversion rigoureusement nuls ou exactement égaux à 1, alors que pour des transformations homogènes le degré d'avancement pourra être faible mais non nul ou très proche de l'unité sans jamais atteindre la valeur un...

Les trois exemples qui suivent sont traités en détails dans les trois paragraphes suivants ; ils correspondent à des situations diverses qui illustrent les affirmations ci-dessus.

Pour vérifier que vous maitrisez le sujet vous pouvez également avoir accès à plusieurs problèmes d'auto-formation avec ou sans simulateur.

Equilibre hétérogène dans un réacteur fermé : cas n° 1
Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)