Physique
Précédent
Suivant
Mouvements de rotation dans un référentiel en rotation.

Dans ces 3 animations, le repère dessiné en vert (référentiel "relatif") est animé d'un mouvement de rotation par rapport au référentiel (R) (référentiel "absolu").

Le rayon dessiné en bleu est animé d'un mouvement de rotation par rapport au référentiel relatif.

Dans les 3 mouvements représentés ici, les vitesses de rotation sont identiques mais les rayons sont différents.

Pour définir la vitesse d'entrainement à un instant quelconque, on doit considérer la position du mobile dans le référentiel relatif à cet instant. On appellera "point coïncidant" le point du référentiel relatif qui coïncide à l'instant considéré avec la position par laquelle passe le mobile à cet instant.

La "vitesse d'entrainement" est la vitesse par rapport au référentiel "absolu" de ce point coïncidant à l'instant considéré.

Comme le rayon qui passe par le mobile tourne autour de l'origine du référentiel relatif, la distance entre la mobile et le centre de rotation du référentiel relatif varie au cours du mouvement. Donc sa vitesse d'entrainement varie.

Vous constaterez que la vitesse d'entrainement d'un point est d'autant plus grande que sa distance au centre de rotation du référentiel relatif est plus grande.

La somme vectorielle de la "vitesse relative" et de la "vitesse d'entrainement" donne la " vitesse absolue".

Le mouvement par rapport à un référentiel "absolu" peut éventuellement être décomposé dans différents référentiels relatifs. Par exemple, le même mouvement pourrait s'analyser en considérant un "référentiel relatif" animé d'un mouvement de translation circulaire au lieu d'un mouvement de rotation.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)